Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Aboubacar Fofana

Il s'agit d'un blog qui s'intéresse au devenir du continent Africain. D'où la prospective avant la proposition.

Declaration Beijing : 2ème forum des jeunes dirigeants Afrique-chine!

ÉCONOMIE Declaration Beijing : 2ème forum des jeunes dirigeants Afrique-chine Publié le lundi 2 juillet 2012   |  Boigny Express © Autre presse par DR Coopération / SEM Jia Qinglin, Président du Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois, invité au 18e Sommet de l’Union africaine Photo: SEM Jia Qinglin, Président du Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinoi Nous, jeunes de la Chine et des pays africains (La liste en annexe), Réunis à Beijing les 18 et 19 juin 2012 pour prendre part au Forum des jeunes dirigeants Afrique-Chine, qui a pour thème « la coopération sino-africaine et le développement de la jeunesse », organisé conjointement par le Parti communiste chinois et la SWAPO de la Namibie. Réaffirmons la mise en application de la Déclaration Windhoek du 1e Forum des jeunes dirigeants Afrique-Chine. Saluons la présence de M.Jia Qinglin, Membre permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois, Président du comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois, de Dr. Sam Nujoma, Président fondateur de la République de Namibie, et des dirigeants de haut niveau de la SWAPO, du Front patriotique de Zambie, du Congrès national africain ainsi que des autres partis politiques et estimons leur présence essentielle pour le succès du Forum. Passons en revue l’évolution de l’amitié traditionnelle sino-africaine pendant plus d’un demi-siècle et estimons que les mêmes passés historiques, les mêmes tâches de développement et les intérêts stratégiques communs ont contribué au rapprochement entre la Chine et l’Afrique. Constatons que l’amitié sino-africaine constitue une tendance irrésistible et une aspiration commune des peuples chinois et africains. Constatons que les jeunes, composante la plus dynamique dans la société, jouent depuis toujours un rôle important dans la création et la préservation de l’amitié sino-africaine et dans la promotion de la coopération sino-africaine, et que les jeunes chinois et africains d’aujourd’hui doivent agir comme ambassadeurs qui préconisent l’amitié sino-africaine et comme bons modèles dans la coopération sino-africaine. Passons en revue les échanges entre les jeunes chinois et africains en général, depuis le premier Forum des jeunes dirigeants Afrique-Chine en particulier et nous saluons les efforts et actions pris par nos dirigeants de la Chine et des pays africains pour promouvoir les échanges et coopérations entre les jeunes chinois et africains. Prenons note des nouvelles initiatives prises par la partie chinoise dans l’objectif de promouvoir les échanges et coopérations entre les jeunes chinois et africains. En focalisant sur le thème de « la coopération sino-africaine et le développement de la jeunesse », des visites et des débats riches et variés ont été organisés. Après avoir analysé, dans un contexte du développement vigoureux de la coopération sino-africaine, les opportunités et défis auxquels font face les jeunes chinois et africains dans les échanges et coopérations, et étudié les nouveaux moyens et nouvelles voies en vue d’approfondir davantage les échanges et coopérations entre les jeunes chinois et africains. Par conséquent, nous sommes parvenus à un consensus large Nous, Appelons les jeunes chinois et africains, dans un esprit de solidarité et de coopération, à continuer d’intensifier les visites à tous les niveaux, de multiplier les échanges et dialogues, d’engager des coopérations pragmatiques sous formes variées. Appelons les jeunes chinois et africains à renforcer les échanges des techniques et des expériences en matière de développement rural en Chine et en Afrique. Appelons les jeunes chinois et africains à procéder à plus d’échanges pragmatiques d’expertise et de savoir-faire, comprenant les études sur la possibilité de la coopération dans le domaine de radio/télévision pour propager des messages positifs et éducatifs d’Afrique tout en appréciant les messages positifs et les programmes actuels de CCTV Actualités sur les sujets africains permettant à dissiper l’image négative du continent africain. Appelons à établir un programme du développement des jeunes dans le cadre du Forum des jeunes dirigeants Afrique-Chine, y compris l’établissement d’un fonds d’innovation et de bourses financé par tous les pays participants du Forum. Appelons les gouvernements chinois et africains à encourager l’établissement des organisations bénévoles et des ONG bienveillantes en vue de promouvoir le développement national, le progrès social, l’amélioration de conditions de vie et les échanges culturels. Appelons les ministres présents à la 5è Conférence ministérielle du forum de coopération Chine-Afrique à prendre davantage en considération des attentes des jeunes chinois et africains dans l’élaboration du « Plan d’action de Beijing » 2013-2015 », pour que plus de jeunes puissent bénéficier de la coopération sino-africaine. Appelons les entreprises chinoises en Afrique à transférer les techniques et le savoir-faire aux jeunes africains pour promouvoir le développement des jeunes et renforcer leurs compétences. Appelons les jeunes chinois et africains à travailler ensemble pour sauvegarder la paix, la sérénité et la justice du monde, surtout en Afrique à travers l’Union Africaine et à promouvoir la coopération Sud-Sud. Appelons à renforcer l’institutionnalisation du Forum des jeunes dirigeants Afrique-Chine dans le cadre du Forum de coopération Chine-Afrique, en élargissant l’envergure de participation et en initiant de nouvelles formes, pour qu’il puisse jouer un rôle plus important dans la promotion des relations sino-africaines. Appelons à établir un cadre institutionnel favorable au fonctionnement du Forum. Nous exprimons nos gratitudes aux Parti communiste chinois et à la SWAPO de la Namibie pour tous les efforts qu’ils ont déployés en vue d’assurer le succès le présent Forum. Annexe : liste des pays participants Namibie, Algérie, Angola, Botswana, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, Centrafrique, Tchad, Congo (Brazzaville), Congo (Kinshasa), Côte d’Ivoire, Djibouti, Erythrée, Ethiopie, Gabon, Ghana, Guinée, Kenya, Libéria Maurice, Maroc, Mozambique, Niger, Nigéria, Rwanda, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Afrique du Sud, Soudan du Sud, Soudan, Tanzanie, Togo, Tunisie, Ouaganda, Zambie, Zimbabwe. Beijing, le 19 juin 2012 LIENS PROMOTIONNELS Autres articles Interview : Importante mission de KKB en Chine (Les jeunesses d’Afrique et de chine prêts à construire l’avenir ensemble) - Boigny Express - 2/7/2012
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article