Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Aboubacar Fofana

Il s'agit d'un blog qui s'intéresse au devenir du continent Africain. D'où la prospective avant la proposition.

Leçons de démocratie venues d'outre atlantique!

L’élection de Barak Hussein Obama ce mardi 4 novembre 2008 comme le 44ème président des Etats Unis d’Amérique nous emmène à faire quelques constats :

 

Cette élection à permis à l’Amérique d’abord de se réconcilier avec elle-même. En effet elle a permis de recoller le tissu social qui était en lambeaux depuis des années notamment avec la politique de la canonnière de l’administration Bush et une discrimination latente qui ne dit pas son nom.

 

Ensuite ces élections ont permis aux états unis de se réconcilier avec le reste du monde car la politique chevaleresque et unilatérale de l’administration sortante n’a fait que creuser le fossé entre eux et les autres pays.

 

En deuxième lieu, nous retenons une leçon de démocratie, d’alternance et de respect de l’adversaire politique. N’avons-nous pas entendu John Mac Cain appeler Monsieur Obama pour le féliciter comme le président de tous les américains et par la même occasion reconnaitre sa défaite.

 

En troisième point nous retenons la leçon suivante : rien ne peut résister à la volonté, qui peut déplacer des montagnes. Le fameux slogan « Yes we can »( nous pouvons le faire) et « Change we need »( nous avons besoin de changement) ont fini de terminer la besogne. N’est-il pas lui-même le résultat d’une union interraciale ?

 

Enfin Monsieur Obama nous a servi un discours novateur et rassembleur de toutes les différentes communautés qui composent ce pays. C’était cela la gageure car ce n’était pas gagné d’avance pour qui connait les états unis d’Amérique. Comment faire en sorte que chaque citoyen se reconnaisse dans ses préoccupations pour le bien être de tous.

 

Comment expliquer la vague de sympathie suscitée à travers le monde par la personne du candidat Obama et la liesse que son élection a soulevée aux quatre coins de la planète.

 

Bien sur il ne pourra pas tout régler en un temps record et remettre l’économie américaine sur les rails et la relancer de sitôt. Il faudra du temps pour cela. Ne l’oublions pas, il s’agit de la première puissance économique et militaire du monde qui, peut faire repartir l’économie mondiale.

 

Son élection constitue un signal fort et un symbole d’abord pour l’Amérique, ensuite pour le reste du monde. En effet la population noire constitue seulement treize pour cent de la population totale des états unis.

 

Pour finir, nous pouvons affirmer que le rêve du Pasteur Martin Luther King se réalise enfin.

 

Aujourd’hui nous sommes tous fiers des états unis d’Amérique. C’est comme cela qu’on les aime et nous sommes devenus tous des américains.

 

God bless América ( Dieu bénisse l’Amérique).



Aboubacar Fofana
Economiste
Président du Club DLG.


Paris le 4 novembre 2008.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article