Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Aboubacar Fofana

Il s'agit d'un blog qui s'intéresse au devenir du continent Africain. D'où la prospective avant la proposition.

Etats-Unis: un ex-chef militaire bissau-guinéen condamné pour trafic de drogue

Etats-Unis: un ex-chef militaire bissau-guinéen condamné pour trafic de drogue

© Le contre-amiral bisau-guinéen Bubo Na Tchuto, à Banjul (Gambie), le 12 juillet 2008. © AFP PHOTO / STRINGER

Aux Etats-Unis, un juge a condamné, mardi 4 octobre, à New York, un ex-chef d'état-major de la marine de Guinée-Bissau à quatre ans de prison. Le contre-amiral Bubo Na Tchuto avait été capturé en mer en 2013 par des agents américains. Il était considéré, en son temps, comme le personnage clé du trafic de drogue en Guinée-Bissau.

L’affaire remonte à il y a trois ans. Le 3 avril 2013, le contre-amiral Bubo Na Tchuto croit qu’il a rendez-vous avec un cartel sud-américain. De soi-disant trafiquants veulent s’associer à lui pour faire transiter leur cocaïne via Bissau.

Ce sont en réalité des agents de la DEA, l’agence de lutte anti-drogue américaine. Il est capturé - à bord d'un yacht, en haute mer, du moins, officiellement - et transféré aux Etats-Unis via le Cap-Vert.

Détenu au Etats-Unis et jugé à New York

Mardi 4 octobre, devant un juge new-yorkais, l’homme que les Etats-Unis ont placé sur leur liste de trafiquants de drogue dès 2010, a exprimé des regrets pour ce qu’il a fait. Bubo Na Tchuto a été condamné à quatre ans de prison. Comme il est détenu depuis trois ans et qu’il a coopéré avec la justice américaine - il faut comprendre par là qu'il a « parlé » -, son avocat espère qu’il bénéficiera d’une remise de peine.

Maître Patrick Joyce pense même que son client devrait être libéré immédiatement. L'ex-chef de la marine bissau-guinéenne, qui est âgé de 70 ans, avait plaidé coupable, il y a deux ans déjà, à une accusation grave : conspiration visant à faciliter l'importation de stupéfiants aux Etats-Unis.

Ce commerce était lucratif. Pour faire transiter la cocaïne par Bissau, Bubo Na Tchuto demandait, selon les procureurs, un million de dollars pour mille kilos.

RFI

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article